ÉTAT D’ESPRIT

Accompagner, c’est écouter et marcher avec respect,
pour permettre à l’Autre d’atteindre sa propre destination

VISION & CONVICTIONS

La performance de l’entreprise se trouve de plus en plus dans l’engagement de ceux qui la composent. Engager les hommes, c’est partager un Sens et des valeurs. C’est aussi chercher la pertinence de chacun pour ce qu’il fait le mieux, en donnant la confiance et l’autonomie nécessaires, sans oublier pour autant la mesure de l’objectif.

> Remettre en cohérence les Hommes et le Sens

PORTRAIT

Lionel PRADELIER, créateur et dirigeant d’UNALOME, met à votre service son parcours de directeur opérationnel et général d’entités, son expérience en management des hommes et des équipes, son expertise dans les domaines du numérique et de la formation professionnelle.

Titulaire d’un doctorat, il est aussi Coach Professionnel Certifié dans l’accompagnement de cadres et de dirigeants. Conférencier, il intervient dans des établissements d’enseignement supérieur au management et en écoles d’ingénieurs sur les questions du numérique du changement et de l’engagement des Hommes.

Il est membre de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN), et auteur.

VALEURS #CERENA

CONFIANCE réciproque, confidentialité et proximité.
ÉCOUTE totale, pour questionner et progresser.
RESPECT entre partenaires d’un projet commun.
ENGAGEMENT réciproque, pour avancer vers la réussite.
NON JUGEMENT de l’individu, des valeurs, des choix.
ACCOMPAGNEMENT humain dans le cadre de la mission.

> Travailler en confiance pour réussir ensemble

NOUS SUIVRE

Philosophie

UNE APPROCHE GLOBALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE

Comment définissez-vous votre métier ?

Consultant, coach, intervenant en formation professionnelle, sont en réalité trois métiers distincts mais totalement complémentaires, dont l’usage dépend de la situation et des personnes rencontrées. Ils contribuent à une vision systémique du développement de l’entreprise et de ses acteurs. C’est pour cela que j’ai souhaité les combiner afin de pouvoir apporter une réponse globale à mes clients.

Conseiller consiste à délivrer une expertise opérationnelle et construire avec le dirigeant la solution, puis la mettre en œuvre. Coacher requiert une autre posture qui nécessite d’écouter, questionner et laisser venir ce qui doit s’exprimer pour faire émerger la vision et les moyens de l’atteindre en autonomie. Former c’est transférer des compétences pour qualifier et rendre efficient. Il s’agit de trois approches différentes faisant appel à des rôles et savoir-faire distincts.

La formation professionnelle pour cadres et dirigeants est un domaine que je connais bien. Les programmes, certifiants ou diplômants, permettent d’acquérir une meilleure compréhension des enjeux et de nouvelles compétences techniques et opérationnelles, jusque dans la relation et la communication. Cependant, ces formations « techniques et collectives », ne prennent pas en compte les enjeux individuels et intérieurs de chacun, les freins et blocages personnels, les doutes ou les croyances limitantes. C’est là que le coaching fait la différence en apportant, de façon complémentaire, une réponse spécifique.

Pourquoi avez-vous choisi ces métiers ?

En réalité je ne les ai pas choisis, ce sont eux qui se sont imposés à moi, clairement, inévitablement, lorsque s’est révélé le fil conducteur de mon parcours professionnel, comme le Sens que je souhaitais conserver à mon action : accompagner les autres pour les faire grandir, tantôt par du conseil parfois par du coaching ou encore via la formation. J’ai rencontré cette forme de solitude chez le dirigeant, cette peur de prendre à bras le corps de nouvelles responsabilités pour un cadre ou encore la difficulté à faire une équipe solide reposant sur une véritable identité. Cela est plus que jamais indispensable dans le monde professionnel, pour bien le vivre individuellement et réussir ensemble.

Comment concevez-vous vos missions ?

Dans le prolongement de mon parcours et de mes expériences professionnelles de dirigeant, de consultant et d’enseignant-chercheur, en qualité de coach professionnel certifié, j’accompagne les personnes, les équipes et les organisations sur les évolutions professionnelles et l’atteinte des objectifs associés. Cependant, la recherche d’un « état professionnel désiré » ne doit pas occulter les autres dimensions personnelles, plus intérieures des individus ou des groupes. Un alignement de nos différents domaines de vie sera source d’équilibre et de cohérence. Cela vaut pour le dirigeant, pour ses collaborateurs comme pour toute équipe. Chaque individu ou chaque mission, reste unique et impose, de fait, une approche spécifique.

A qui s’adresse le coaching et quel est son intérêt pour l’entreprise ?

Le coaching est, hélas, un mot fourre-tout mal utilisé et mal compris en France, dans sa dimension professionnelle. La recherche de performance, un sens partagé, un engagement plus important et mieux assumé sont les sources de valeur et de réussite pour l’entreprise. Si celle-ci est responsable et attentive à la qualité de vie au travail, à l’épanouissement de ses acteurs, elle s’efforcera de les accompagner dans leur évolution et leur développement (a minima parce qu’elle y trouve un intérêt économique). Ainsi, les missions de coaching s’adressent tout autant à un individu face à ses challenges professionnels et au dépassement de ses limites actuelles, qu’au dirigeant, souvent isolé, qui a besoin de confronter sa vision et partager ses doutes, ou encore à des équipes. Sans oublier le besoin de cohérence et presque d’unisson entre ceux qui pilotent et ceux qui réalisent, pour que le discours soit clair et non dissonant pour les clients.

Avez-vous une spécialisation ?

Question délicate, tant chaque situation est unique. Cependant, au travers de mon vécu professionnel, j’ai détecté des besoins rarement pris en compte par une approche globale. Je fais référence, par exemple, aux transitions collectives associées à la transformation numérique, à des réorganisations importantes, qui touchent les acteurs concernés à différents niveaux. Ces sujets transverses et systémiques sont traités de façon cloisonnée, occultant certaines dimensions, générant des incohérences ou des échecs coûteux. Ces secousses sismiques, fortes pour l’entreprise et ses acteurs, nécessitent à la fois l’accompagnement du dirigeant lui-même (afin qu’il reste inspirant dans sa vision et en mesure tous les enjeux), des équipes de direction et opérationnelles (pour qu’elles trouvent leurs nouvelles marques et jouent en cohérence leur rôle de courroie de transmission), et bien sûr de chaque salarié (pour lever les peurs et rechercher vers où il peut/souhaite s’épanouir), souvent dans des contextes d’urgence et de difficultés qu’il faudra dépasser pour réussir. Il va sans dire que ces questions sont aujourd’hui pleinement d’actualité dans toutes nos entreprises et particulièrement sensibles pour l’avenir de nos PME et ETI.

Vous travaillez seul ?

Oui et non. J’ai fait le choix d’une structure légère offrant agilité et mobilité. En contre partie je m’appuie, selon le besoin, sur un réseau d’experts dans des métiers très différents qui vont de la psychologie à l’intégration de solutions numériques en passant par le conseil en finance ou la méditation sur le lieu de travail. Ce réseau, reconfigurable et extensible à l’infini, retranscrit également les nouvelles tendances du travail et des organisations. Ce que nous partageons c’est le goût du travail bien fait, dans le respect des hommes, pour permettre à chacun, quelque soit sa demande, de progresser vers sa destination.

Qu’est-ce qui vous motive ?

Le monde que nous pouvons bâtir ! Pour comprendre en détail mon point de vue sur ces sujets, je vous renverrez à mes deux ouvrages récents. De façon synthétique, je m’appuierai sur l’approche Golden Circle de Simon Sinek. Notre société, nos entreprises, chacun de nous, parlons souvent du quoi ou du comment, du détail, du mode opératoire, en oubliant la finalité de nos actions : le POUR QUOI. Pour quoi faisons nous telle ou telle chose. Pour quoi fais-je ce job? Pour quoi mon entreprise existe-t-elle? Quel en est le Sens? Trouver ces réponses conditionne notre engagement au quotidien.

Voici les miennes :

Mon POUR QUOI : Aider les Hommes et les organisations à tracer leur chemin avec cohérence et efficience…

Mon COMMENT : … en écoutant, observant, questionnant pour mettre en œuvre des solutions pertinentes…

Mon QUOI : … au travers de missions de conseil, de coaching ou de formation.

Lionel Pradelier a publié aux Editions du Panthéon deux ouvrages. Vous pouvez vous procurer ces ouvrages sur Amazon.

« La Fabrique des Hommes » (2016) aborde les questions d’éducation et de formation dans un monde volatile, incertain, complexe et ambigu. Le livre interroge nos pratiques en regard de celles des pays nordiques, de l’apport des neurosciences et de la demande d’épanouissement croissante des individus. Il met en avant le besoin de construire l’être avant de le remplir de savoir, que l’on parle de l’enfant ou de l’adulte. Il propose quelques pistes pour faire évoluer nos dispositifs en permettant à chacun de se construire pour apprendre à apprendre et à s’adapter.

« Les Transitions des Hommes » (2017) révèle la non linéarité de nos vies professionnelles et personnelles. Le livre décortique les schémas dans lesquels nous avons grandi, ceux qui nous conditionnent à l’âge adulte dans nos modèles de penser et d’agir, individuellement et collectivement. Il propose sous forme d’espaces de réflexion un ensemble d’exercices pour dépasser ces limites, trouver ce qui fait Sens pour chacun de nous et oser nous engager sur notre véritable chemin. Il ouvre cette réflexion sur le Sens en entreprise, dans le travail, en équipe et au travers de nos méthodes de management en proposant de les faire évoluer pour révéler les talents, l’engagement pour, au final, atteindre la performance individuelle et collective.

1 Rue du Guichet
63960 Veyre-Monton

06.28.74.35.81
lionel.pradelier@unalome-conseil.fr

Mentions légalesConfidentialitéCookies

Fait avec amour par Numéria Communication